Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cynisme et hypocrisie

 

Une fois de plus, le langage politique se révèle cynique et hypocrite. Ainsi, comme le rapporte le site de Libération du 13 Novembre, Manuel Valls a annoncé, à la BBC, vouloir prolonger l’état d’urgence jusqu’à la présidentielle, expliquant qu’ « il faut aussi protéger notre démocratie. » C’est presque un oxymore de prétendre vouloir protéger la démocratie en restreignant les libertés ! En outre se pose les questions de la pérennisation inavouée de cet état et de sa réelle efficacité. Cherche-t-on à habituer les citoyens à cet état et à son utilisation contre tout acte ou fait qui pourrait contester ou contrarier le gouvernement au-delà même de l’objectif officiel qu’est la lutte antiterroriste ? Les résultats reconnus depuis le début de l’état d’urgence sont d’ailleurs explicites : tentatives de museler les manifestations contre la loi El Khomri ; arrestations de militants et assignations à résidences de militants écologistes. Mais aussi le peu de véritables succès antiterroristes et le grand nombre d’interventions (souvent indues) pour rien. C’est peu dire que la démocratie et la citoyenneté sont passablement écornées par l’état d’urgence, comme elles le sont par l’utilisation du 49-3 ! Dans l’utilisation de ce dernier on trouve un semblable oxymore : « faciliter les licenciements pour pouvoir embaucher » !

Il ne s’agit là que de faits récents, mais chacun sait que cette pratique est courante depuis des lustres. Triturer la langue pour lui faire dire le contraire de ce que sont les actes réels. Cette duperie est le type même de la manipulation politicienne. Comme par exemple les vitupérations du FN contre la pauvreté ( je ne leur rendrai pas le service de les mettre en lien ici), dans le même temps que ses élus refusent les cantines scolaires aux enfants de chômeurs ou pauvres, pendant, également, que ses maires, comme le maire inculte et caméléon d’Hayange (Moselle) qui veulent expulser le Secours Populaire de leurs communes .

La présidentielle approche. Il importe de traduire en langage clair inlassablement ces mensonges politiciens pour qu’apparaisse ment la vérité de leurs réels objectifs, qui nient la démocratie et tendent à appauvrir la citoyenneté.

C.H.

0 commentaire Lien permanent Catégories : Point de vue

Les commentaires sont fermés.