Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • L'information malade de son autosuffisance

    Faut-il les croire, ces journalistes qui disent aller de surprise en surprise en cette période d’élection présidentielle ? Rendez-vous compte. Bayrou vient d’annoncer proposer une alliance avec Macron ! Alors que toutes et tous attendaient qu’il se déclare candidat à la présidence de la République, comme d’habitude depuis 2002, en somme. Il semble plutôt que cette faune à la chronique facile et aux explications savantes s’étouffe du dépit de s’être trompé. Ce n’est donc pas une surprise et cela nous amuse presque de les voir se tortiller des mots et de la plume pour tenter de retomber sur leur assurance, l’air de ne pas y toucher. Spectacle pathétique.

    En revanche, ce qu’elles ou ils ne commentent pas, c’est que, par son offre, Bayrou se place lui-même dans le wagon des disparus : Hollande, Valls, Sarkozy, Juppé et d’autres. Des scories de la politique. Ce monde du journalisme est un étrange aréopage, en vérité. Constamment ou presque dans l’erreur, ou la manipulation, il prétend pourtant ne douter de rien et être capable de tout expliquer. Son mot à la mode est "décryptage", c'est dire sa suffisance !

    Dans ce domaine aussi, il y aurait lieu, pour la santé de l’information et une bonne aération du paysage médiatique qui subit, en ce moment, un pic de pollution grave, il y aurait lieu, donc, d’inviter pas mal d’énergumènes statufiés de cette sphère à prendre une retraite sans doute imméritée, mais qui serait bienfaisante pour les citoyens saturés de manipulation et de désinformation. Parce que, disons le, les citoyens et citoyennes du pays s’ennuient de voir leur sondages baudruches se gonfler puis se dégonfler au gré des appréciations fumeuse mais auto satisfaites de ces baratineuses et baratineurs patentés.

    C.H

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Médias